Avocat à Saint-Denis

Me RIESS-VALÉRIUS Marion

Suivre Me Riess-Valérius, avocat Saint-Denis (Réunion)

 

Avocat exerçant un mandat judiciaire à Saint-Denis

Logo association nationale des avocats exerçant un mandat judiciaire à Saint-Denis de la Réunion

"Tout conflit est l'expression tragique d'un besoin insatisfait" M.Rosenberg

 

MEDIATION

Me Marion RIESS-VALERIUS est médiatrice inscrite sur la liste des médiateurs près la Cour d'Appel de Saint-Denis de la Réunion.

Elle est aussi membre du Centre de Médiations des Barreaux et Solutions Amiables (CMB & solutions amiables) lequel a son siège à la Maison d’Avocat de Saint-Denis.

Qu’est-ce que c’est la médiation ?

La médiation est un mode alternatif et amiable de règlement des litiges.

La médiation est un mode alternatif aux procédures judiciaires : les parties recherchent elles-mêmes, avec l’aide du médiateur et de leurs conseils respectifs, une solution à leur litige. Elles ne sont donc pas tributaires d’une décision imposée par une tierce personne, le juge, décision qui pourrait ne pas leur convenir.

La médiation est aussi un mode amiable puisque les accords trouvés sont toujours satisfaisants eu égard aux intérêts et aux besoins de chaque partie. En effet, chacun y trouve son compte.

Quels sont les avantages de la médiation par rapport aux procédures devant les tribunaux ?

  • Rapidité : la médiation permet de régler les différends en quelques séances (max. 3 mois) alors qu’une procédure judiciaire dure plusieurs années. La médiation permet aux parties de « tourner rapidement la page » à leur conflit.
  • Coût raisonnable : la médiation a un coût raisonnable puisqu’il s’agit d’un processus rapide, en revanche, un procès judiciaire long engendre toujours un coût important (avocats, experts etc.).
  • Absence d’aléa judiciaire : en médiation les parties ne subissent pas l’incertitude d’une décision judiciaire. Le juge fait toujours une interprétation souveraine des faits et des preuves. Chaque partie pense avoir raison, pourtant l’une d’elles va perdre son procès. Parfois les deux. Souvent, pour une situation donnée, deux juges pourront prendre deux décisions diamétralement opposées.
  • Accord gagnant-gagnant : en médiation, il ne peut y avoir un accord seulement si la solution au litige satisfait tout le monde. Au contraire, la décision d’un juge crée toujours un perdant et un gagnant, parfois même deux perdants.
    Par ailleurs, l’accord de médiation permet aux parties d’obtenir des satisfactions qui ne pourraient être envisageables dans un procès devant le juge, telles que : des explications sincères, des excuses, des compensations étrangères au litige…
  • Exécution garantie : les accords trouvés en médiation sont toujours exécutés contrairement aux décisions judiciaires dont le taux d’exécution s’élève à seulement 30%. Des frais d’huissiers importants doivent être engagés avec un risque d’insolvabilité du débiteur.
  • Maintien des relations : la médiation permet de rétablir la communication et donc la relation avec la partie adverse. Ceci est essentiel dans le monde des affaires, mais aussi pour construire l’avenir des les relations familiales, de travail ou entre associés.
    À l’inverse, le ressenti des parties à l’issue d’une procédure judiciaire empêche généralement toute relation future.
  • Confidentialité : le procès judiciaire est public alors que la médiation est confidentielle. Les dires et arguments, échangés entre les parties lors des réunions de médiation, ne pourront jamais être divulgués, même pas dans une procédure judiciaire ultérieure en cas d’échec de la médiation.

Quelles sont les qualités du médiateur ?

Le médiateur est un tiers au litige des parties. Il est neutre, impartial et bienveillant. Il n’est ni juge ni arbitre ; il ne propose pas de solutions.

Grâce aux techniques d’écoute active et de la communication non violente, il établit l’échange entre les parties leur permettant de trouver elles-mêmes une solution en fonction de leurs intérêts et de leurs besoins respectifs.

Quel est le taux de réussite des médiations ?

Le taux de réussite des médiations au niveau national se situe à environ 80 %. Le taux d’exécution des accords de médiation est de 100 %.

Dans quels domaines la médiation peut intervenir ?

La médiation peut être envisagée dans tous les domaines :

  • conflit familial et de voisinage
  • litige commercial
  • litige entre associés
  • litige du droit de travail
  • conflits intra-entreprises
  • litige du droit public

Pour de plus amples informations sur la médiation, n’hésitez pas de nous contacter : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.