Avocat à Saint-Denis

Me RIESS-VALÉRIUS Marion

Retour

L’assistance d’une tierce personne

 

Quel est le préjudice indemnisé par ce poste ?

Les dépenses visées par ce poste sont celles liées à l’assistance d’une tierce personne pour aider la victime à effectuer les actes de la vie quotidienne durant la maladie traumatique et postérieurement à la consolidation.

En application du principe de la réparation intégrale, le montant d’une indemnité allouée au titre de cette assistance ne peut être réduit en cas d’assistance bénévole par un membre de la famille, ni subordonné à la présentation de justificatifs des dépenses effectuées.

 

Qui détermine les besoins d’assistance de la victime ?

L’expert désigné évalue le quota d’heures qu’il estime nécessaire pour aider la victime dans les actes de tous les jours.

L’indemnisation se fera ensuite selon un coût horaire moyen facturé par une société de prestation de service, la victime ne pouvant être contrainte d’assumer les charges résultant de la qualité d’employeur.